Deux laboratoires vivants se développent en Chaudière-Appalaches

jeudi 23 juin 2022 |

Les laboratoires vivants (living labs) sont définis comme des écosystèmes intégrant des processus de recherche et d’innovation dans des communautés et des milieux réels. Grâce à l’obtention de nouveaux financements, deux laboratoires vivants se développeront dans les prochains mois en Chaudière-Appalaches.



Les laboratoires vivants (living labs) sont définis comme des écosystèmes intégrant des processus de recherche et d’innovation dans des communautés et des milieux réels. Grâce à l’obtention de nouveaux financements, deux laboratoires vivants se développeront dans les prochains mois en Chaudière-Appalaches. 

Laboratoire vivant sur le vieillissement

Le 2 juin dernier, une équipe du Centre de recherche du CISSS de Chaudière-Appalaches recevait la confirmation d’un financement de près de 900 000 $ pour soutenir le projet MOSAIC : Laboratoire vivant avec, par et pour les personnes aînées des milieux ruraux. Codirigé par Lily Lessard et Michèle Morin, chercheures régulières au Centre de recherche du CISSS de Chaudière-Appalaches, ce projet se déroulera auprès des personnes aînées résidant dans les milieux ruraux de Chaudière-Appalaches. L’objectif sera de créer des partenariats pour mobiliser, partager et coconstruire les connaissances les concernant.

Pour plus de détails

Laboratoire vivant sur la maladie d’Alzheimer et autres troubles neurocognitifs

Le 15 mars dernier, la ministre responsable des Aînés et des Proches aidants, Marguerite Bais, annonçait que des financements seraient accordés pour soutenir des activités de recherche sur la maladie d’Alzheimer et les autres troubles neurocognitifs majeurs. Un des projets retenus se déroulera en Chaudière-Appalaches.


Félicitations à l’équipe de Patrick Archambault, chercheur régulier au Centre de recherche du CISSS de Chaudière-Appalaches, pour l’obtention d’un financement pour son projet Développement, implémentation et évaluation d’un programme d’amélioration continue orienté par les usagers ciblant les transitions de soins vécues par les aînés vivant avec un trouble neurocognitif majeur et leurs proches aidants.

Pour plus de détails Présentation préliminaire



Partager